Rougeline fait le choix de Marco pour le conditionnement de ses tomates en grappe

Six sociétés membres du groupe coopératif de produits frais Les Paysans de Rougeline bénéficient de la technologie de contrôle du rendement (YCM) de Marco. Les systèmes innovants d’amélioration de la productivité ont été installés dans les stations de conditionnement du groupe français.

Rougeline ont environ 300 hectares de serres dans trois du sud de la France. La marque est présente 12 mois sur 12 et le poids des fruits et légumes emballés est significatif avec 50 millions d’unités produites par an. Plus de 20 variétés succulentes de tomate qui représentent une production annuelle totale de près de 60 millions de kilogrammes (mais aussi des fraises, concombre, salade…).

Les directeurs des stations de conditionnement sont impatients de bénéficier des avantages qu’apporteront les systèmes Marco, d’après Thomas Leïchlé, directeur Supply Chain du groupe : « Le contrôle de nos ateliers de conditionnement présente un certain nombre de défis, en particulier compte tenu de la demande accrue des consommateurs pour les tomates grappées. Le processus de conditionnement manuel nécessite un juste équilibre entre vitesse et précision. Nous pouvons être pénalisés pour les barquettes présentant un manquant de poids, et devons minimiser les pertes indésirables qui affectent notre rentabilité. Nous devons en plus garantir une présentation homogène et de qualité des unités de vente. La compréhension de nos problématiques par Marco est un atout et leur technologie répond parfaitement aux défis majeurs qui affectent l’environnement de conditionnement manuel. Nous allons maintenant avoir une meilleure maitrise de nos ateliers de conditionnement et pouvoir mesurer la performance individuelle des opérateurs. »

Comments are closed.